Poux : symptômes, traitement et prévention

20 septembre 2018

À chaque rentrée, les poux reviennent. Les parents sont désormais habitués à inspecter attentivement le cuir chevelu de leurs enfants.

En général, les poux surviennent en été, à la rentrée scolaire et en automne. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, les poux ne sont pas le signe d’un manque d’hygiène car ils préfèrent en général un environnement sec, fin, non gras et propre.

 En effet, les poux aiment bien se reproduire dans des zones chaudes comme les cheveux, particulièrement derrière les oreilles. Ils se nourrissent du sang du cuir chevelu et provoquent des démangeaisons ainsi que des points rouges suite à la salive injectée pendant la piqûre. Pour déceler leur présence quelques coups de peigne fin suffisent.

Le pou de tête est une infection contagieuse qui s’attrape de tête à tête particulièrement chez les enfants de 5 ans à 11ans au contact direct avec une chevelure infestée ou au contact indirect d'objets personnels : taie d’oreiller, dossier de canapé, draps, casquettes, pince ou brosse à cheveux. Les poux ne volent pas et ne sautent pas, néanmoins ils rampent vite.

 Prévention

 Pour prévenir l’apparition des poux, certaines huiles essentielles ont des propriétés répulsives comme celle de lavande, de géranium rosat et de citron, il suffit d’en appliquer derrière les oreilles ou sur les vêtements de l’enfant avant son départ à l’école.

Aussi, en cas d’infestation, il faut garder les cheveux longs attachés à l'école, éviter de coller sa tête contre celle des autres, ne pas échanger bonnets et écharpes et examiner régulièrement leur tête avec un peigne fin.

 Traitement

Les traitements antiparasitaires à base d’insecticides sont certes, très efficaces, bien que les poux développent de plus en plus de résistances. Ces traitements à effet neurotoxique peuvent avoir des effets néfastes sur la santé des enfants.

En effet, il existe des solutions efficaces et inoffensives pour éradiquer rapidement les poux et les lentes, un grand nombre d’elles agissant par étouffement comme par exemple le diméticone, un dérivé de silicone qui paralyse le parasite avec une sorte de glue.

Se débarrasser des poux est parfois un casse-tête. C’est pour quoi, Il est recommandé de refaire un traitement au bout d'une huitaine de jours, de surveiller régulièrement d'éventuelles nouvelles éclosions de lentes, et de soigner aussi les sujets en contact.

Pour être certain d'éradiquer tous les poux le plus rapidement possible, mieux vaut utiliser un peigne fin en complément.

 Par Dalal CHRAIBI 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article