Maroc : Journée mondiale du diabète, 14 novembre 2017

14 novembre 2017

Au Maroc, le diabète représente la première cause de mortalité par insuffisance rénale, la première cause de morbidité et mortalité par maladie cardiovasculaire, associé avec les autres facteurs de risque, la première cause de cécité et la première cause d’amputation des membres inférieurs.

 Dans un communiqué publié par le ministère de la santé á l’occasion de la journée mondiale du diabète, plus de deux millions de marocains âgés de 25 ans et plus sont des diabétiques dont 50% sont des femmes.

 À ce titre, Le ministère de la santé consacre un budget annuel d’environ de 156 700 000 dirhams pour l’achat de l’insuline et les antidiabétiques oraux et 15 millions de dirhams pour l’acquisition du matériel médico-technique et des réactifs pour assurer le dépistage du diabète et le suivi métabolique des diabétiques. Cette enveloppe budgétaire permet la prise en charge de 748 000 diabétiques dont 64% sont des femmes, et plus de 325 000 sont insulinodépendants.

 Parmi les actions primordiales menées par le ministère de la santé, la mise en place d’un programme de communication sur le diabète et ses complications et de la prise en charge des femmes diabétiques, notamment les femmes enceintes en leur assurant le suivi médical et biologique gratuit pour leur garantir une grossesse sans risque.

Au cours de son évolution, le diabète peut engendrer de graves complications touchant le cœur, les vaisseaux sanguins, les yeux, les reins et les nerfs. Toutefois, un bon contrôle de la maladie peut permettre de réduire considérablement les risques des complications.

par Dalal CHRAIBI

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article