Grippe : symptômes, prévention et traitement

20 décembre 2017

La grippe est une infection virale (Inflenzaevirus) respiratoire très contagieuse dont la durée d’incubation est très courte, de 24 à 48 heures.

 Quels Symptômes ?

 En général, les symptômes évocateurs de la maladie apparaissent brutalement :

- Une fièvre intense qui peut être élevée (40°C) ;

- Une fatigue intense (asthénie) ;

- Des frissons ;

- Des maux de tête (céphalées) ; 

- Des courbatures ;

- Une toux sèche ;

- Un nez bouché.

 Quels risques ?

La grippe est considérée, chez la plupart des patients, comme étant une maladie bénigne. Cependant, elle peut entrainer des complications bactériennes respiratoires et cardiaques graves chez les personnes âgées, les jeunes enfants, les sujets souffrant d’une maladie chronique comme l’asthme, le diabète et les maladies cardiaque, ou ayant des défenses immunitaires affaiblies, d’où la nécessité de la vaccination. Cette dernière doit se pratiquer tous les ans, au début du mois d’octobre. Il ne faut surtout pas oublier le caractère mortel de la maladie.

D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), on dénombre chaque année 250.000 à 500.000 décès dans le monde.

 Quels remèdes ?

Chez les personnes qui ne présentent pas de fragilité particulière, l'organisme est capable de combattre efficacement l'infection en associant :

- Le repos ;

- La réhydratation ;

- La prise de médicaments antipyrétiques et antalgiques.

Rappelons que Les antibiotiques sont impuissants face au virus, ils ne sont pas prescrits dans le cadre d'une grippe sans complications infectieuse sauf indication spécifique décidée par le médecin traitant.

Dès le début des symptômes, il est recommandé au malade de :

- Rester au lit ;

- Boire beaucoup ;

- Se couvrir la bouche à chaque fois qu’il tousse ;

- Se couvrir le nez à chaque fois qu’il éternue ;

- Se moucher et cracher dans des mouchoirs en papier à usage unique;

- Se laver les mains après chacun de ces gestes ;

- Et limiter les contacts avec d’autres personnes et en particulier les personnes à risque.

Toute fièvre persistant plus de cinq jours ou tout encombrement respiratoire impose une consultation médicale. Idem pour les personnes âgées et les patients atteints d’une maladie cardiaque ou respiratoire chronique.p

Par Dalal CHRAIBI

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article